Que faire après une licence en droit ?

Les études de droit sont aujourd’hui de plus en plus convoitées, mais pourquoi ? En fait, les débouchés sont multiples, sans parler du prestige qu’offrent certaines professions et les différentes possibilités d’obtenir des postes à responsabilités. C’est tout autant valable dans un cabinet privé que dans la fonction publique. D’autre part, quand un diplômé en droit arrive à forger rapidement son projet professionnel, les salaires associés à ce domaine sont relativement éminents. Découvrez les différentes possibilités dans cet article.

Les métiers de la justice accessible dès le bac +2

Dès l’obtention de votre licence en droit, vous avez plusieurs possibilités, car les métiers sont accessibles dès le bac +2. Avec un bac +2, il est possible de devenir greffier des services judiciaires ou conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation. Sinon, vous pouvez aussi passer les concours de contrôleur du travail ou dans la fonction publique hospitalière. Par ailleurs, dès le bac, vous pouvez tenter de devenir contrôleur des finances publiques. Toutefois, il faut retenir que les candidats admis ont souvent un diplôme à partir de la licence.

Les métiers de la justice accessible dès la licence

Avec une licence en droit, vous pouvez travailler dans le privé et dans la fonction publique. En fait, vous pouvez devenir collaborateur de notaire, lieutenant de police, ou commissaire-priseur, ou chef d’établissement pénitentiaire. En plus des examens accessibles aux niveaux inférieurs, vous pouvez aussi participer à différents concours, comme attaché territorial, administrateur territorial, conseiller des affaires étrangères, inspecteur du travail, directeur d’hôpital, contrôleur des fraudes, contrôleur des douanes, secrétaires des affaires étrangères, etc. Il a aussi les différents concours proposés par l’ENA (École Nationale d’Administration), ou l’ENSS (École Nationale Supérieur de Sécurité Sociale). À noter que tous les métiers par voie de concours exigent toujours une formation professionnelle avant la prise de poste.

Opter pour une réorientation dans un autre domaine

Dans le cas où vous décidez de ne pas exercer un métier relatif au droit et à la justice, vous avez tout à fait une grande possibilité de choisir un autre secteur. Avec la grande culture générale et les méthodes de travail avec rigueur que vous avez acquises après votre licence en droit, vous pouvez choisir l’école de commerce par exemple. Mais vos connaissances et vos compétences seront également sollicitées pour faire les métiers de l’audit et conseil. D’autre part, les métiers de communication sont aussi adaptés à des étudiants sortants d’une faculté de droit.

Etes-vous fait pour les études de droit ?
Droit rime-t-il forcément avec métier d’avocat ?