Entrer en école de commerce après un BTS, c’est jouable

L’obtention d’un BTS permet aux étudiants de poursuivre leur parcours vers une licence ou d’intégrer directement le marché du travail. Les individus les plus ambitieux peuvent éventuellement tenter des admissions auprès des écoles de commerce, qui représentent en soi une voie accessible à travers des concours pour bénéficier d’une excellente insertion professionnelle aux termes de la formation.

École de commerce : les prérequis

Les écoles de commerce imposent en principes la réussite aux concours d’entrée afin d’être admise au sein d’un établissement. Les intéressés devront d’abord établir un projet professionnel pertinent, car le financement d’un tel parcours peut facilement se révéler onéreux sans les aides ou bourses éligibles. Il sera ensuite essentiel de choisir une école de commerce proposant la formation souhaitée, et bien que les écoles existantes délivrent des programmes similaires, il existe néanmoins des différences notables. Le choix du concours est enfin le critère le plus déterminant, car celui-ci limitera le choix et l’accessibilité de certaines écoles.

École de commerce après un BTS : les admissions parallèles

Les étudiants sont généralement en mesure de prétendre à une école de commerce après un BTS via les admissions parallèles, qui correspondent à des dispositifs complétant les admissions après l’obtention du bac ainsi que les classes préparatoires. Les admissions parallèles sont principalement destinées aux individus disposant d’un diplôme d’études supérieures (BTS, DUT, Licence, etc.) et permettent à ces derniers de rejoindre les étudiants ayant passé le concours d’entrée.

Les admissions parallèles offrent notamment l’opportunité d’accéder directement à la 1ère ou à la 3e année des écoles de commerce selon le profil de l’étudiant. Elle propose 2 grands concours qui détermineront le nombre d’écoles auxquelles le candidat peut prétendre, à savoir :

  • Le concours Passerelle 1 permettant de candidater pour plusieurs écoles à la suite.
  • Le concours Tremplin 1 limitant le nombre d’écoles de commerce à 2, mais qui sont en revanche supérieures à la majorité des établissements présents dans le concours Passerelle 1.

Des méthodes d’entrée en fonction des villes comme le concours Ambitions+ restreignent leurs candidats à choisir des écoles parisiennes et des certaines écoles proposent mêmes aux titulaires d’un bac+2 d’intégrer leurs parcours grandes écoles (Edhec, Skema, etc.).

Réussir l’admission : évaluer son niveau

La réussite de ces concours dépend uniquement des connaissances ainsi que la méthodologie appliquée par le candidat. En effet, dans le cas où ce dernier estime que son niveau est insuffisant pour réussir une admission auprès d’une école de commerce après un BTS, il peut alternativement continuer vers un bac+3. En décrochant une licence, l’étudiant pourra alors s’inscrire aux concours Passerelle 2 et Tremplin 2 pour finalement rejoindre le programme des écoles de commerce.

Le top 10 des meilleures écoles de commerce en France
Quels métiers après une école de commerce ?